Qui suis-je ?

Déjà petite j’ai grandi dans une famille où la nourriture tenait une place de première importance. J’ai la chance d’avoir des oncles et des tantes de diverses origines et donc la multitude de saveurs a toujours fait partie de ma vie.

Je viens d’une famille de quatre enfants. Je suis née à Alexandrie en Égypte et nous avons immigré au Canada alors que j’avais 3 ans. Mes parents nous ont fait beaucoup voyager : au Québec, aux États–Unis, en Europe et  en Égypte. Les différentes cultures m’ont toujours fascinées, surtout du point de vue gastronomique.

Après des études en communications et linguistique, j’ai travaillé quelques années pour une entreprise de communications avant d’ouvrir ma propre compagnie Cogi’art Communications, spécialisée en organisation d’événements, congrès, colloques et Gala.

À travers chaque congrès ou événement que j’ai organisé en 20 ans, les repas ont toujours été non pas choisis à travers les menus imprimés, mais composés en tête-à-tête avec le chef. C’était rarement fait à l’époque et pourtant qui de mieux placé pour me dire ce qu’il sait cuisiner ? Les résultats sont toujours spectaculaires.

Ce fut mon implication dans les journées du goût et les soirées modes et vins qui m’ont confirmé ma piqûre pour l’éveil du goût. Organiser ces événements m’a permis de rencontrer et d’échanger avec M. Jacques Puisais, Président de l’institut Français du goût. On ne peut plus manger de la même façon après!
M.Jacques Puisais est à la base de toute la documentation que l’on peut trouver. C’est à lui que l’on doit l’éveil sensoriel dans les écoles en France et la formation de plusieurs enseignants et chefs à l’importance de l’éveil du goût.

Je réalise à ce moment là que je fais de l’éducation du goût pour les adultes depuis 15 ans. La société change aussi et les gens sont de plus en plus ouverts à une gastronomie plus raffinée et plus diversifiée. 

Écrire pour les enfants me trotte dans la tête depuis plusieurs années, mais avec trois enfants et une entreprise à gérer, il me reste bien peu de temps.

Un contrat d’écriture avec illustrations pour un client devient le déclencheur. Je me retrouve tout à coup emportée dans le monde de Mandarine et Kiwi. Je réalise que cette éducation que je fais depuis 15 ans avec des adultes, c’est aux enfants qu’elle serait plus bénéfique.

Je décide de faire le saut et de ne pas reprendre de contrats d’organisation. J’avale des centaines de pages sur le sujet, je fouille internet pour savoir ce qui se fait ailleurs, je fais venir toute la documentation disponible, je me promène dans les librairies à la recherche de livres pour enfants sur le sujet. Finalement je suis prête et  j’écris en quelques semaines 10 histoires pour les enfants de 3 à 8 ans.

En attendant  que le projet d’albums se concrétise, je décide d’aller plus loin et d’entrer dans la vie des enfants.

Depuis mars 2001, je donne des ateliers dans les écoles primaires et dans les Centres de la petite enfance. Donc des enfants de 4 à 10 ans.
Un reportage sur mes ateliers à l’émission de Marie-France Bazzo me permet de participer à d’autres événements :
Les  Fêtes gourmandes,
Les journées nationales du goût et des saveurs,
Le Festival du gibier à Tremblant
Le Festival Montréal en Lumière, au Complexe Desjardins, j’assure l’animation des activités jeunesse.
Les journées de la culture en Abitibi.
La journée de l’abondance à Laval.
Dans des bibliothèques de Montréal.
Présence à l’émission Cuisinez avec Jean Soulard et celle de Louise Deschâtelet

Mon premier album : « Mandarine et  Kiwi : La Fondue au Fromage »  est paru en novembre 2004.

Aucun commentaire: